Résultats de votre recherche

Découvrez vite cette commune située dans l’agglomération de La Rochelle Sud. Car ici, vous aurez envie de faire partie du décor. Angoulins-sur-Mer est un bourg où il fait bon vivre. Ni un village ni une ville, ses habitants sont aujourd’hui au nombre de 3900. Ils y vivent, y travaillent, entre terre et mer. Les Angoulinois et Angoulinoises profitent d’un climat doux et d’une lumière particulière. Est-ce ce qui les régénère et les rend si dynamiques ?

 

Découvrir

Il se passe toujours quelque chose à Angoulins et on vous en parle ici ! Spectacles, événements, causes communes, travaux, vous êtes au courant de tout ! Feuilletez le magazine municipal en cours - ou abonnez-vous pour le recevoir par mail à chaque sortie, c’est évidemment gratuit ! - cherchez une manifestation à venir, tenez-vous informé(e) de la vie qui agite la ville, les projets, les enjeux, les succès...

 

En ce moment

L'équipe municipale met en place des actions avec la volonté d’entretenir un dialogue approfondi entre tous ses concitoyens et en relation étroite avec l’ensemble des personnels communaux. Les services municipaux et leurs agents sont à votre disposition pour vous renseigner mais vous pouvez consulter en ligne les formalités administratives et toutes les publications municipales.

La Mairie

Il y a tant à vivre et à partager dans notre petite ville ! C’est qu’on y est actif, de 0 à 100 ans… Et bien équipé pour s’y sentir bien à tout âge et cycle de vie. Petite enfance, école, sport, logement, travail, loisirs et vie citoyenne, tous les aspects du quotidien sont abordés dans cette rubrique. Nous mettons à votre disposition les informations dont vous avez besoin, un mode d’emploi d’Angoulins-sur-mer ! Naviguez en ligne pour vous sentir comme un poisson dans l’eau en ville !

 

Vivre ma commune

Environnement

Faune et Flore

Un plan de gestion environnementale a été établi en 2004 et le recensement de la faune et flore met en évidence des sujets intéressants, notamment deux plantes à forte valeur patrimoniale ; il s'agit de l'Iris maritime et l'Asperge maritime méditerranéenne, toute deux inscrites sur le livre rouge de la flore menacée.

Le climat particulier qui s’exerce le long du littoral et sur les îles, étés secs et ensoleillés, hivers doux et humides, a conduit à l'implantation d'une végétation de type méditerranéenne, qui cohabite avec une végétation plus continentale et océanique.

Quelques exemples de la flore que l'on retrouve à Angoulins

La criste marine

> http://fr.wikipedia.org/wiki/Criste_marine

Le fenouil sauvage

> http://fr.wikipedia.org/wiki/Fenouil_commun

La bette maritime

> http://fr.wikipedia.org/wiki/Bette_maritime

La faune

La région héberge de nombreuses espèces animales dont certaines sont remarquables et d’intérêt patrimonial, tant à l'échelle locale qu'internationale. Parmi les principales menaces sur la faune, on note la disparition d'espaces naturels clés (zones humides et prairies) mais aussi la fragmentation des territoires par les voies de communication (routes, voies ferrées...), les zones urbanisées et les zones cultivées en monoculture intensive. Autant de défis pour la préservation et la remise en état des continuités écologiques.

Quelques specimens de notre faune

L'aigrette

> http://fr.wikipedia.org/wiki/Aigrette_garzette

Le maigre

> http://fr.wikipedia.org/wiki/Maigre_%28poisson%29

La cagouille (le petit gris)

> http://fr.wiktionary.org/wiki/cagouille

 

Station de Lagunage

Cet équipement a pour fonction d’améliorer la qualité des eaux pluviales d’Angoulins-sur-Mer en baie d’Aytré, ainsi que la biodiversité de ce secteur.

Cette zone de marais convertie en prairie joue un rôle paysager important compte tenu de la proximité des zones urbaines.

Préserver la qualité de l’eau et les usages.

Les eaux pluviales peuvent transporter des matières en suspension, métaux et hydrocarbures issus du lessivage des voiries. Ou, mélangées aux eaux usées dans les réseaux unitaires, des matières organiques. Autant de polluants susceptibles de se déverser dans le milieu naturel lors de fortes pluies et de dégrader la qualité de l’eau.

En diminuant les volumes rejetés au réseau et en régulant les flux, la gestion intégrée des eaux pluviales permet une réduction des déversements d’eaux. En outre, les techniques alternatives favorisent la décantation des polluants véhiculés par les eaux pluviales et leur dégradation par phytoremédiation.

A Angoulins et Aytré, où les enjeux de baignade et de conchyliculture font de la qualité de l’eau un impératif absolu, des solutions ont été trouvées : mise en place d’ouvrages végétalisés dans les nouveaux projets d’aménagement et dispositifs de lagunage en bord de mer.

Cette station de lagunage  réalisée par la Communauté d'Agglomération de La Rochelle a pour objectif d'améliorer la qualité bactériologique des eaux pluviales d'Angoulins déversées dans la baie d'Aytré. Elle répond à la loi sur l'eau, aux enjeux écologiques, touristiques et conchylicoles.
Construite sur des anciens marais salants, au nord ouest de la commune elle préserve une zone où l'on y trouve l'iris maritime et une baisse favorable à certains oiseaux tels que bécasseaux.

La station se compose de plusieurs ouvrages le long de la piste cyclable à partir du fossé  près des terrains de tennis.

  • Un déssableur et une grille retenant les déchets flottants,
  • Une lame de rétention des huiles avec sa passerelle,
  • une cabane coiffant une fosse contenant quatre pompes capables de débiter plus d'un mètre cube/seconde.
  • L'eau est renvoyée en hauteur dans un bassin sinueux de faible pente pouvant stocker, décanter et épurer lentement 8.000 m3 d'eau.
  • Elle termine son parcours dans des filtres à roseaux ; ces derniers se nourrissant de produits dissous tels que l'azote...
  • En cas de très fortes pluies, un bassin tampon peut recevoir jusqu'à 6.000 m3 d'eau.

L'eau ainsi épurée est rejetée à la mer en hiver, en été elle est rejetée dans le chenal de Vuhé pour approvisionner les marais agricoles.

Des contrôles bactériologiques, de P H sont effectués par la C.D.A.

La C.D.A., confie à la L.P.O. Un suivi ornithologique de la station : 111 espèces d'oiseaux ont été recensées entre février 2005 et février 2006. 80 espèces sont protégées dont 10 font l'objet de mesures spéciales de conservation :

  • Aigrette garzette,
  • Spatule blanche,
  • Echasse blanche,
  • Avocette élégante,
  • Pluvier doré,
  • Bondrée apivore,
  • Milan noir,
  • Busard des roseaux,
  • Balbuzard pêcheur,
  • Martin pêcheur d'Europe,
  • Gorgebleue à miroir.

Près de la station de lagunage, sur la baie d'Aytré, site d'alimentation, de repos où les oiseaux migrateurs hivernent. A marée montante, ils se regroupent vers Angoulins et sont facilement observables. A l'hiver 2005/2006 : 1.746 oiseaux ont été dénombrés le 13 janvier 2006.

Bien d'autres animaux sont observables sur la station de lagunage et la pointe du Chay :

  • des papillons,
  • des libellules,
  • des crapauds,
  • des lézards,
  • des lièvres et lapins,
  • des renards,
  • des belettes...

BON VOYAGE GEOLOGIQUE, FLORISTIQUE et FAUNISTIQUE.

Gestes éco-citoyens

Des gestes anodins au quotidien peuvent être des sources de pollution conséquentes.

Le saviez-vous ?

  • Un mégot de cigarette jeté par terre, ce sont 500 litres d’eau polluée. Alors écrasez votre cigarette dans un cendrier.
  • Les bactéries des déjections canines peuvent se retrouver dans les huîtres que vous mangez ! Même dans le caniveau, une crotte de chien va dans les eaux de ruissellement, et donc, dans la mer. Alors pour éviter les transmissions de gastro-entérite, ramassez !
  • Rouler moins vite en ville permet de réduire le bruit. Limitez les nuisances sonores en tondant votre pelouse aux moments où cela est le moins préjudiciable au voisinage : infos horaires.

› Gestes Eco-citoyens en savoir plus