Résultats de votre recherche

Découvrez vite cette commune située dans l’agglomération de La Rochelle Sud. Car ici, vous aurez envie de faire partie du décor. Angoulins-sur-Mer est un bourg où il fait bon vivre. Ni un village ni une ville, ses habitants sont aujourd’hui au nombre de 3900. Ils y vivent, y travaillent, entre terre et mer. Les Angoulinois et Angoulinoises profitent d’un climat doux et d’une lumière particulière. Est-ce ce qui les régénère et les rend si dynamiques ?

 

Découvrir

Il se passe toujours quelque chose à Angoulins et on vous en parle ici ! Spectacles, événements, causes communes, travaux, vous êtes au courant de tout ! Feuilletez le magazine municipal en cours - ou abonnez-vous pour le recevoir par mail à chaque sortie, c’est évidemment gratuit ! - cherchez une manifestation à venir, tenez-vous informé(e) de la vie qui agite la ville, les projets, les enjeux, les succès...

 

En ce moment

L'équipe municipale met en place des actions avec la volonté d’entretenir un dialogue approfondi entre tous ses concitoyens et en relation étroite avec l’ensemble des personnels communaux. Les services municipaux et leurs agents sont à votre disposition pour vous renseigner mais vous pouvez consulter en ligne les formalités administratives et toutes les publications municipales.

La Mairie

Il y a tant à vivre et à partager dans notre petite ville ! C’est qu’on y est actif, de 0 à 100 ans… Et bien équipé pour s’y sentir bien à tout âge et cycle de vie. Petite enfance, école, sport, logement, travail, loisirs et vie citoyenne, tous les aspects du quotidien sont abordés dans cette rubrique. Nous mettons à votre disposition les informations dont vous avez besoin, un mode d’emploi d’Angoulins-sur-mer ! Naviguez en ligne pour vous sentir comme un poisson dans l’eau en ville !

 

Vivre ma commune

Le port du loiron

Mouillage

Situé sur la Commune d’Angoulins, au sud de La Rochelle, il est la propriété du Département de la Charente Maritime qui en a concédé la gestion de l’aménagement, l’entretien et l’exploitation à la Commune : concession approuvée le 16 Novembre 1987.

Il s’agit d’un plan d’eau naturel d’1 ha 35 environ, abrité à la fois par une pointe rocheuse et par un ouvrage de protection : digue submersible en enrochements maçonnés équipée d’une rampe d’embarquement.

C’est un port d’échouage sur fonds rocheux ; il est fortement conseillé aux usagers de retirer leur bateau s’il n’est pas utilisé.

Aux abords du port, un point d’eau et un sanitaire ont été aménagés pour améliorer le confort des usagers. Le port compte 54 mouillages dont 2 destinés au passage saisonnier.

> plan port.doc

Livret d'accueil

Vous y trouverez

  • les tarifs
  • les contacts utiles
  • le règlement portuaire
  • les instances
  • les associations
  • le plan des mouillages
  • la demande d'emplacement
  • l'hivernage
  • le traitement des déchets

 livret Port du Loiron

Cabanes

Un peu d’histoire

Autrefois cabanes ostréicoles, elles étaient de simples abris sommaires constitués de matériaux de récupération. Les femmes angoulinoises venaient y détasser des huîtres et trier les fruits de leur pêche à pied. Au cours du temps, cet usage s’est perdu et elles sont devenues un lieu de convivialité, de stockage du matériel lié à l’activité de plaisance ou de pêche à pied de loisir.

En Février 2010, la tempête Xynthia a détruit une partie des cabanes…

 

Règles d’attribution

Le Département de la Charente Maritime est le concédant du Port ; La commune est le concessionnaire et doit en assurer la gestion.Les cabanes étant situées sur le domaine public, pour en user, il faut se voir délivrer une AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire) de deux ans et s’acquitter d’un loyer annuel.

Les règles d’attribution et la durée sont définies dans une Charte rédigée et signée par le Président du Comité Régional de Conchyliculture, le Président Conseil Général et la Préfète.

> Télécharger la charte

Synthèse des règles d’attribution définies dans la charte:

Actualités

Bilan des demandes et de la publicité :

Conformément aux préconisations de la charte, une publicité pour vacances d’AOT a été réalisée du 15/12/2014 au 15/01/2015 et chaque demandeur a été invité à remplir un questionnaire.

41 demandes reçues jusqu’au 15/01 dont :

‐ 11 demandes d’anciens usagers (dont un conchyliculteur)

‐ 25 nouvelles demandes individuelles (dont un conchyliculteur)

‐ 5 associations

L'offre

‐ 11 cabanes « en état »

‐ 4 ou 5 cabanes à reconstruire = 15 ou 16 attributions possibles avec possibilité d’usage partagé.

Dans les semaines qui viennent, nous procéderons au choix de délivrance des AOT selon les critères précis définis dans la charte.

Une tarification annuelle sera fixée par les autorités compétentes et voté en Conseil Municipal. Les AOT seront délivrées rapidement pour les cabanes déjà utilisables et au fur et à mesure des constructions pour les autres.

Un sujet de travail pour les étudiants en licence professionnelle Bois et construction

Il nous faut aussi penser à la réhabilitation de certaines cabanes, à de nouvelles constructions sur les emplacements laissés vides, à la réfection de certains aménagements de voierie.

Les frais à engager sont importants et le budget du Port serré : Il nous faut donc trouver des solutions novatrices. C’est pourquoi, courant Février –Mars, un groupe d’étudiants en Licence Construction et environnement de l’IUT Génie Civil, planchera gratuitement sur le sujet selon un cahier des charges défini par un groupe de travail composé d’élus et de personnels de la commune, des référents portuaires du Conseil Général et d’usagers du Port.

Ensuite, nous pourrons étudier la faisabilité technique et financière du projet et étaler dans le temps les travaux.

Port du Loiron : bilan et perspectives

Un récent article de la presse quotidienne régionale faisant état des débats lors de notre dernier conseil municipal a pu interpeller certains de nos concitoyens puisqu’il faisait référence à des difficultés liées à la gestion financière du Port.

S’il est vrai que l’activité « Mouillages » est en baisse régulière, l’activité « Cabanes » est florissante. Suite aux deux dernières publicités pour vacances, pas moins de vingt et une demandes nouvelles ont été enregistrées et nombreux sont les visiteurs à souhaiter une location ponctuelle de ces cabanes rénovées.

Au total, les dépenses courantes que nous cherchons à maîtriser le plus possible n’excèdent pas les recettes du budget portuaire.

Mais ces budgets sont contraints par l’obligation comptable imposant d’inscrire en dépenses les amortissements liés aux investissements antérieurs (2007 : reprises des souilles et des mouillages).

Nous sommes parvenus malgré tout à maintenir l’équilibre budgétaire depuis 2014 sans aucune augmentation de tarifs.

Néanmoins, d’après nos prévisions, la situation pourrait devenir plus tendue pour les années à venir. C’est pourquoi, pour 2017, le conseil municipal a voté une augmentation des « redevances mouillages et cabanes » de 2%.

D’ici 2018, des solutions pérennes devront être trouvées pour permettre une gestion sereine sur le long terme : locations ponctuelles des cabanes demeurées communales, actions de communication pour attirer de nouveaux usagers de mouillages, appel aux dons par voie de financements participatifs (crowdfunding)…

Cette recherche d’équilibre est d’autant plus importante que des décisions importantes concernant les compétences portuaires seront prises d’ici fin 2017 par le Département.

Pour rappel, aujourd’hui la compétence du Port est assumée par le Département de la Charente-Maritime avec gestion concédée à la commune (depuis 30 ans via un contrat de concession). Ce contrat s’achevant, le Département devra, fin 2017, décider du devenir de notre Port du Loiron. Trois choix sont alors possibles :

- comme au Port du Plomb (Nieul-sur-Mer), le Département peut reprendre la gestion directe du Port.

- il peut nous proposer  un nouveau contrat de concession. Ce qui induit une obligation de mise en concurrence.

- il peut décider de mettre en place un autre mode de gestion (SPL : Société Publique Locale, Syndicat mixte de gestion…).

En attendant, nous faisons en sorte depuis plus de deux ans de gérer notre port de la façon la plus vertueuse possible : prospective budgétaire, dépenses modérées pour la réhabilitation des cheminements et cabanes, légère augmentation de tarifs pour 2017…

Le tout grâce à un travail concerté et constructif entre le Département, la commune, et les membres actifs de l’association des Usagers et Amis du Port du Loiron (UAPL).